fermer


    Questo sito è protetto da reCAPTCHA. Si applicano le norme sulla Privacy e i Termini del servizio di Google.

    La conquête de l’Italie méridionale par les Normands

    Les Normands

    Les Normands, de simples mercenaires aux seigneurs de l’Italie méridionale

    Les Normands, de simples guerriers mercenaires venus en Italie méridionale au XIe siècle, donnèrent vie en quelques décennies à un des royaumes les plus importants et prospère de l’histoire médiévale de l’Italie.

    Originaires des terres scandinaves mais provenant de la Normandie, les « Hommes du Nord » surent s’immiscer à merveille dans ce qui était l’échiquier politique du moment. Ayant combattu aux côtés des Byzantins, ils étaient conscients de la fragilité des différents états pour lesquels ou contre lesquels ils avaient combattu. Les richesses de ces terres méridionales avaient, en outre, exercé une forte fascination sur les conquistadors nordiques, au point de les pousser à conquérir encore plus de territoires. Ils conquirent en moins d’un siècle les territoires longobards et les duchés côtiers.

    Le prince normand le plus illustre fut Roger II de Sicile. Il unifia de ses mains les conquêtes de son oncle Robert et celles de son père Roger I de Hauteville. Il réussit à obtenir du pape Innocent III, le titre de roi de Sicile en 1139. Se créa ainsi un royaume en Italie méridionale qui fut destiné à prolonger son existence jusqu’en 1860, jouant ainsi un rôle primordial dans l’histoire nationale et européenne.